Ecrire un texte scientifique en anglais augmente sa visibilité. Cependant, écrire ce texte en parfait anglais sans être natif de la langue est extrêmement difficile. En effet, la multitude d’astuces syntaxiques et de tournures de phrases de la langue anglaise est presque impossible à maîtriser sans avoir grandi dans la langue. En nous confiant vos articles, chapitres d’ouvrages et thèses, vous serez lu(e) comme un auteur anglais natif. Pour vos lecteurs et reviewers, la lecture sera plus facile, vos arguments seront plus clairs et vos résultats plus percutants. De plus, les bénéfices vont au-delà de la dimension linguistique :

  • vous accélérerez le processus d’acceptation pour publication ;
  • vous augmenterez le nombre de citations de vos recherches dans la littérature ;
  • vous serez identifié par votre communauté comme un auteur qui produit une recherche de qualité.

Révision et relecture

Les manuscrits soumis aux revues scientifiques internationales en anglais sont parfois refusés en raison de la qualité insuffisante du vocabulaire, de la grammaire, de la syntaxe, ou à cause de tournures imprécises. En fait, la raison première de ce rejet est que les auteurs pensent maîtriser suffisamment la langue anglaise pour produire un texte de qualité sans faire appel à un traducteur.

Un autre point important est que les lecteurs d’articles scientifiques (les chercheurs, par exemple) sont sensibles à l’impression générale qui se dégage d’un texte. Un anglais concis et correct renforce le sentiment de solidité qui se dégage d’une recherche, de ses arguments et des résultats qu’elle présente. De plus, la lecture est facilitée et le potentiel de diffusion dans la communauté scientifique est utilisé à son maximum. Il s’ensuit que les chercheurs de votre domaine seront plus enclins à citer vos travaux.

Enfin, un anglais solide est le signe que vous avez prêté attention à la forme et aux détails. Les chercheurs sont des gens pointilleux qui sont sensibles à une telle démarche. Au fil du temps, cela contribue à la construction d’une réputation.

Tarifs

Afin d’utiliser un indicateur fiable quant au calcul du coût, nous utilisons le mot comme base tarifaire. Le tarif en cours est 0,13 euro par mot. Vous pourrez trouver moins cher sur le marché. En revanche, vous trouverez plus difficilement un traducteur diplômé en sciences et natif de l’anglais. De plus, notre relation n’est pas simplement financière : notre objectif est que vous soyez satisfait(e). Veuillez noter :

  • Le nombre de mots ne comprend pas les références.
  • Le nombre de mots inclut les texte présent dans les annexes.
  • Le nombre de mots inclut le contenu des images, figures, schémas, tableaux, etc.

Délais

Le rythme de traduction est d’environ 2500 mots par jour. Ceci inclut bien sûr la relecture pour assurer une précision et une fluidité linguistique optimales. Cela inclut également la recherche de certains termes techniques. En effet, la langue et la terminologie évoluent constamment. Pour des demandes urgentes, il est possible de nous’envoyer un court article ou chapitre d’ouvrage (4000 à 5000 mots maximum) le vendredi pour un retour le lundi matin. Pour ce type de travail, le tarif est 0,25 euro par mot.

Format des documents

Nous acceptons les documents aux formats .doc, .docx, .odt et LaTeX.

Modes de paiement

Virement bancaire, PayPal, chèques de banque et chèques en provenance d’une institution publique ou d’une entreprise (pas de chèque personnel).

Contact

Traduction Edition Scientifique
http://www.traduction-edition-scientifique.fr/

Pour plus d’informations veuillez consulter notre site-web dédié à la traduction, révision et  relecture des articles (en français).

Advertisements